OLIVA Adriano

Membre ordinaire de la Commissio Leonina (14.09.1993) et Président (07.04.2012, 4e mandat)

© Hannah Assouline / Éditions du Cerf

© Hannah Assouline / Éditions du Cerf

Adresse :

20, rue des Tanneries

75013 Paris
France

+ 33 (0)1 44 08 07 78

a.oliva@commissio-leonina.org

 

Collaboration à l’édition léonine

L’édition du prologue général du commentaire des Sentences, avec les cinq articles sur la notion de théologie (sacra doctrina) selon Thomas d’Aquin, a été le premier travail d’Adriano Oliva. En vue de cette édition, il a étudié la formation et la transmission du texte du commentaire au Ier Livre, en le situant par rapport à l’enseignement universitaire de Thomas sur les Sentences. Dans cette publication et dans quelques articles postérieurs, il a étudié certains éléments de la sacra doctrina chez Thomas et ses prédécesseurs. Il a collaboré, d’abord avec le P. Louis Jacques Bataillon, à la révision de l’édition des Sermons préparée par celui-ci et, après sa mort en 2009, il a achevé cette révision, avec la collaboration d’autres membres de la Commission. En ce moment, il assure la révision du texte du commentaire du IIe livre des Sentences, préparé par le P. Pierre-Marie Gils (+ 2001), qui lui a confié l’achèvement de l’édition. Avec Marta Borgo et Iacopo Costa, il établira l’apparat des sources de ce même commentaire.


Parcours

Diplômes universitaires

1992: Licence en théologie, Université Pontificale S. Thomas d’Aquin, Rome, mention «Summa cum laude». Sujet: « La conoscenza angelica per species connaturales nella letteratura dei Correctoria ». Ce mémoire comportait l’édition critique d’un texte inédit du Correctorium fratris Thome de Guillaume de la Mare, concernant les disputes gnoséologiques dans la deuxième moitié du XIIIe siècle. Une partie de cette recherche a été publiée, avec d’autres inédits, dans Archivum Franciscanum Historicum, 98 (2005), p. 423-464.

2002: Doctorat en Théologie, Université de Fribourg (Suisse), mention « Summa cum laude », avec félicitations du jury à l’unanimité. Sujet : «Le prologue du commentaire de Thomas d’Aquin au Livre des Sentences de Pierre Lombard. Étude critique, édition du texte et commentaire». Thèse publiée en 2006 : Les débuts de l’enseignement de Thomas d’Aquin et sa conception de la sacra doctrina. Avec l’édition du prologue de son commentaire des Sentences, Bibliothèque thomiste, 58, Paris, J. Vrin, 2006, 416 pp.

Études complémentaires

1986-1987 : diplôme de la « Scuola di Archivistica, Paleografia e Diplomatica » des Archives d’État de Pérouse.

1987-1988 : diplôme de la « Scuola Vaticana di Paleografia, Diplomatica e Archivistica ». Mémoire : « Description des manuscrits conservés dans les Archives des Dominicains de S. Maria sopra Minerva à Rome ». Ce travail à été à la base d’une collaboration avec le Prof. Marilena Maniaci et le Prof. Marco Palma, de l’Université de Cassino, qui a donné lieu à la publication du catalogue dans Memorie Domenicane 41 (2010).

1991-1998 : sous la direction de L. J. Bataillon, de R.-A. Gauthier, de P.-M. Gils et de B. G. Guyot, il se forme à l’édition critique des textes latins du Moyen Âge auprès de la Commissio Leonina pro editione critica operum s. Thomae de Aquino, fondée en 1879 par le pape Léon XIII et sise de 1973 à 2003 à Grottaferrata (Rome).

 

Responsabilités scientifiques

Depuis septembre 1993 : membre de la Commission léonine, à Grottaferrata (Rome) jusqu’en 2003 et, ensuite, à Paris, 43ter rue de la Glacière, 75013 Paris.

De 1993 à 2005 : secrétaire du comité de rédaction de la revue Memorie Domenicane (Pistoia-Florence).

De 1998 à 2000 : Vice-Président de la Commission léonine pour l’édition des œuvres de Thomas d’Aquin.

Depuis mars 2000 : Président de la Commission léonine.

Depuis avril 2005 : Président de la Société thomiste (Paris).

De 2005 à 2007 : Directeur de la revue Memorie Domenicane (Florence).

Depuis le 1er octobre 2006, CR1 au CNRS, affecté, depuis le 1er septembre 2012, au « Laboratoire d’études sur les monothéismes » (UMR 8584), Équipe 3 « Philosophies et théologies antiques, médiévales et modernes ».

Depuis 2007 il collabore avec le Prof. R. Taylor (Marquette Univ., Milwaukee, U.S.A.), au projet international « Aquinas and the Arabs ».

De 2009 à 2013 : membre élu du Bureau de la Fédération internationale des instituts d’études médiévales (FIDEM).

Membre de la Società italiana per lo studio del pensiero medievale (SISPM).

Membre de la Société internationale pour l’étude de la philosophie médiévale (SIEPM).

 

Responsabilités éditoriales

Depuis avril 1993 : membre du comité de rédaction de la revue Memorie Domenicane (Pistoia-Florence).

Depuis septembre 1993: membre de la Commission Léonine et chargé de l’édition du Super I et II Sententiarum.

Depuis décembre 2003: membre du Comité de rédaction des Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge (J. Vrin, Paris).

Depuis janvier 2004 : membre du Comité de l’Aristoteles Latinus, de l’Union Internationale des Académies des Sciences.

Depuis juillet 2004 : membre de la Commission pour l’édition des œuvres de Richard Fishacre, dirigée par le Prof. J. Long (Toronto).

Depuis décembre 2004 : membre du comité de rédaction de la Revue des Sciences philosophiques et théologiques (J. Vrin, Paris).

Depuis décembre 2006 : directeur de la collection « Bibliothèque thomiste » (J. Vrin, Paris).

 

Publications

Ouvrage de recherche

A. Oliva, Les débuts de l’enseignement de Thomas d’Aquin et sa conception de la sacra doctrina. Avec l’édition du prologue de son commentaire des Sentences, Paris, J. Vrin (coll. « Bibliothèque thomiste» 58), 2006, 416 pp.
—, L’amicizia più grande. Un contributo teologico sulle questioni dei divorziati risposati e sulle unioni omissessuali, Prefazione di A. Cortesi, Firenze, Edizioni Nerbini, 2015, 144 pp. [traduction française, augmentée : Amours. L’Église, les divorcés remariés, les couples homosexuels, Paris, Les Éditions du Cerf, 2015, 165 pp.]

Ouvrage de synthèse 

— avec R. Imbach, La philosophie de Thomas d’Aquin. Repères, Paris, J. Vrin (coll. « Repères philosophiques» 1), 2009, 179 pp. [traduction italienne : La filosofia di Tommaso d’Aquino. Punti di riferimento, Giovanni Ventimiglia (éd.), Antonio Tombolini (trad.), Lugano, Eupress FTL (coll. « Credere e pensare. Filosofi e teologi tra Oriente e Occidente » 3), 2012, 159 pp.]

Édition critique en collaboration

Sancti Thomae de Aquino Sermones, edidit L. J. Bataillon († 2009), editionem absoluerunt G. Berceville, M. Borgo, I. Costa, A. Oliva, cooperantibus P. Krupa, M. Millais, J.-Ch. de Nadaï, Z. Pajda, Rome – Paris, Commissio Leonina – Les éditions du Cerf (« Sancti Thomae de Aquino Opera Omnia iussu Leonis XIII P. M. edita cura et studio Fratrum Praedicatorum » 44, 1), 2014.

        Directions d’ouvrages ou de numéros thématiques de revue

  1. — avec R. Imbach (éd.), La Commission Léonine. Philologie et histoire au service de la pensée, Actes de la journée d’accueil de la Commission Léonine en Sorbonne, Paris, 13 déc. 2003, dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 89 (2005), 110 pp.
  2. — avec Fortunato Iozzelli, Pacifico Sella (éd.), « Ad un fine fur l’opere sue ». Miscellanea di studi per commemorare i trent’anni di permanenza della Commissione Leonina (OP) nel Collegio di S. Bonaventura (OFM) di Grottaferrata (1973-2003), dans Archivum Franciscanum Historicum, 98 (2005), 874 pp.
  3. — avec Alessandro Cortesi (éd.), Una vita di studio nel Convento di Pistoia. Padre Armando Felice Verde, Firenze, Nerbini (coll. « Le frontiere dell’anima » 12), 2007, 134 pp.
  4. — avec Olga Weijers, Iacopo Costa (éd.), Les innovations du vocabulaire latin à la fin du moyen âge : autour du Glossaire du latin philosophique, Actes de la journée d’études du 15 mai 2008, Turnhoult, Brepols (coll. « Studia Artistarum. Études sur la Faculté des arts dans les Universités médiévales » 24), 2010, 153 pp.
  5. — avec Luciano Cinelli (éd.), Filosofia e teologia negli Ordini mendicanti (XIII-XV secolo), dans Memorie Domenicane, N. S., 42 (2011), 832 pp.
  6. — avec Camille de Belloy, Philippe Büttgen, Ruedi Imbach (éd.),  Philosophie et théologie en prédication : d’Origène à Thomas d’Aquin, dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 97 (2013, 2).
  7. — avec Camille de Belloy, Philippe Büttgen, Ruedi Imbach (éd.), Philosophie et théologie en prédication : de Thomas d’Aquin à Jean Calvin, dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 98 (2014, 2).
  8. — avec Marta Borgo, Marc Millais (éd.), La prédication de Thomas d’Aquin, Paris, Vrin (« Bibliothèque thomiste » 66), sous presse.

       Articles de recherche dans des revues scientifiques à comité de lecture international 

  1. — , « La deuxième rédaction du Correctorium de Guillaume de la Mare : les questions concernant la I Pars », dans Archivum Franciscanum Historicum, 98 (2005), p. 423-464 [avec l’édition critique de 11 articles inédits du Correctorium fr. Guillelmi <scriptio altera>, p. 439-464].
  2. — , « The leonine Commission, 125 Years after its founding, settles in Paris », dans Anuario Filosófico, 39 (2006), p. 497-520.
  3. — , « Note on Thomas Aquinas, Lectura romana in primum Sententiarum Petri Lombardi », dans Quaestio, 6 (2006), p. 516-521.
  4. — et al., « Bulletin d’histoire des doctrines médiévales. De saint Anselme à Maître Eckart », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 90 (2006), p. 723-762.
  5. — et al., « Bulletin d’histoire des doctrines médiévales. De saint Anselme à Maître Eckart », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 91 (2007), p. 743-775.
  6. — , « La Somme de théologie de Thomas d’Aquin. Introduction historique et littéraire », dans Chôra. Revue d’études anciennes et médiévales : philosophie, théologie, sciences, 7-8 (2009-2010), p. 217-253.
  7. — et al., dans « Bulletin d’histoire des doctrines médiévales. De saint Anselme à Maître Eckart », Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 94 (2010), p. 133-158.
  8. — et al., « Bulletin d’histoire des doctrines médiévales », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 95 (2011), p. 429-472.
  9. — et al., « Bulletin d’histoire des doctrines médiévales », dans Revue des Sciences Philosophiques et Théologiques, 95 (2011), p. 885-920.
  10. — , « Theologia depicta. La rappresentazione e l’esaltazione della teologia di san Tommaso in una lunetta della cappella Carafa alla Minerva: nuove proposte interpretative sulla base di alcune fonti letterarie », dans Memorie domenicane, N. S., 42 (2011), p. 223-241.
  11. — , « Luther et la philosophie. Sur un ouvrage récent », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 96 (2012), p. 293-312.
  12. — , « La contemplation des philosophes selon Thomas d’Aquin », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 96 (2012), p. 585-662.
  13. — et al., « Bulletin d’histoire des doctrines médiévales », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 96 (2012), p. 751-793.
  14. — , « Philosophy in the Teaching of Theology by Thomas Aquinas », dans The Thomist, 76 (2012), p. 397-430.
  15. — , « Philosophie et théologie en prédication chez Thomas d’Aquin », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 97 (2013), p. 397-444.
  16. — , « Essence et finalité du mariage selon Thomas d’Aquin. Pour un soin pastoral renouvelé », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 98 (2014), p. 601-668.
  17. — et al., « Bulletin d’histoire des doctrines médiévales », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 98 (2014), p. 755-792.

     Articles de recherche dans des actes de colloques à comité de lecture

  1. — , « L’Edizione Leonina delle opere di Tommaso d’Aquino : origini e prospettive », dans Alessandro Ghisalberti, Antonio Petagine, Raffaele Rizzello (éd.), Letture e interpretazioni di Tommaso d’Aquino oggi: cantieri aperti, Atti del convegno internazionale di studio, Milano, 12-13 settembre 2005, Torino, Annali Chieresi (coll. « Quaderni di Annali Chieresi »), 2006,  p. 305-315.
  2. — , « Quelques éléments de la doctrina theologie selon Thomas d’Aquin », dans Mikołaj Olszewski (éd.), Wath is « Theology » in the Middle Ages ? Religious Cultures of Europe (11th – 15th Centuries) as reflected in their Self-Understanding, Münster, Aschendorff Verlag (coll. « Archa Verbi. Yearbook for the Study of Medieval Theology. Subsidia » 1), 2007, p. 167-187.
  3. — , « Frère Thomas d’Aquin, universitaire », dans Pierre Hurtubise (éd.), Université, Eglise, Culture. L’Université Catholique au Moyen Age, Actes du Quatrième Symposium [de la Fédération Internationale des Universités Catholiques], Katholieke Universiteit Leuven, 11-14 mai 2005, Paris, Fédération Internationale des Universités Catholiques. Centre de Coordination de la Recherche (coll. « Sciat ut serviat »), 2007, p. 233-268.
  4. — , « Marie-Dominique Chenu: la teologia dei segni dei tempi », dans Alessandro Cortesi, Aldo Tarquini (éd.), Teologia dell’incarnazione oggi. Dio dell’umanità, umanità di Dio,  Firenze, Nerbini (coll. « Le frontiere dell’anima » 11), 2007, p. 349-358.
  5. — avec Ruedi Imbach, « Le rôle de la RSPT dans l’appréciation renouvelée du moyen âge philosophique et théologique », dans Camille de Belloy (éd.), Frères prêcheurs : une vocation universitaire ?, 1907-2007, Centenaire de la Revue des Sciences philosophiques et théologiques, Actes du colloque des 20, 21 et 22 novembre 2007 à l’Institut Catholique de Paris, dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 92 (2008), p. 491-525.
  6. — , « I codici autografi di fra Bombologno da Bologna, O.P. e la datazione del suo Commento al I libro delle Sentenze (1268-1279 c.) », dans Roberto Lambertini (éd.), Praedicatores / Doctores. Lo Studium generale dei frati Predicatori nella cultura bolognese tra il ‘200 e il ‘300, dans Memorie Domenicane, N. S., 39 (2008), p. 87-103 [avec édition critique de l’inédit : « Sermo fratris Bombologni eiusdem. In principio cuiuslibet libri Sententiarum ad libitum », p. 100-103].
  7. — , « Prefata », dans Toma din Aquino, Summa theologica. I Pars (trad. en roumain), cur. Alexander Baumgarten, Iasi, Polirom, 2009, p. 9-34.
  8. — , « Doctrina et sacra doctrina chez Thomas d’Aquin », dans Philppe Büttgen Ruedi Imbach, Ulrich Johannes Schneider, Herman J. Selderhuis (éd.), Vera doctrina. Zur Begriffsgeschichte der Lehre von Augustinus bis Descartes. L’idée de doctrine d’Augustin à Descartes, Wiesbaden, Harrassowitz Verlag (coll. « Wolfenbütteler Forschungen » 123),  2009, p. 35-61.
  9. — , « Artificialis sacrae doctrinae modus », dans Iñigo Atucha, Dragos Calma, Catherine König-Pralong, Irene Zavattero (éd.), Mots médiévaux offerts à Ruedi Imbach, éd.  Porto, FIDEM, (« Fédération Internationale des Instituts d’Études Médiévales – Textes et études du Moyen Âge » 57), 2011, p. 105-117.
  10. — , « Theologia et philosophia depictae », dans Alessandro Cortesi, Claudio Monge (éd.), Dio e i suoi colori. Arte, fedi, teologia, Firenze, Nerbini, 2011, 231-237.
  11. — , « L’enseignement des Sentences dans les Studia dominicains italiens au XIIIe siècle : l’Alia lectura de Thomas d’Aquin et le Scriptum de Bombolognus de Bologne », in Philosophy and Theology in the Studia of Religious Orders and at Papal and Royal Court, Acts of the XVth Annual Colloquium of the Société Internationale pour l’Étude de la Philosophie médiévale, University of Notre Dame, 8-10 October 2008, Kent Emery, Jr., William J. Courtenay and Stephen M. Metzger, Tournhout, Brepols (coll. « Rencontres de Philosophie médiévale » 15), 2012, p. 49-73 [avec l’édition critique de l’inédit : Bombologni de Bononia, In I Sent., prol., a. 4, « An theologia sit practica », p. 70-73].
  12. — , « Typologie, interprétation et datation de quelques marginalia au Commentaire des Sentences de Thomas d’Aquin », dans Universality of Reason. Plurality of Philosophies in the Middle Ages, XII Congresso internazionale di Filosofia Medievale, Palermo, 17-22 settembre 2007, vol. II.1, Comunicazioni, Latina,  Alessandro Musco e Carla Compagno, Salvatore D’Agostino, Giuliana Musotto (éd.), Indici di G. Musotto, Palermo, Officina di Studi Medievali (coll. « Biblioteca dell’Officina di Studi Medievali » 14.II.1), 2012, p. 301-310.
  13. — , « La contemplation, ses composantes et ses objets selon Thomas d’Aquin », dans A. Adam, E. Sepsi, S. Kalla (éd.), Contempler l’infini, Paris, L’Harmattan, 2015, p. 31-43.
  14. — , « L’édition critique des Sermons de Thomas d’Aquin par le P. L. J. Bataillon (Editio Leonina, t. 44, 1) », dans La prédication de Thomas d’Aquin, Oliva, A., Borgo, M., Millais, M. (éd.), Paris, Vrin (coll. « Bibliothèque thomiste » 66), sous presse.

       Publications diverses

  1. — , « Il cardinale Mario Luigi Ciappi: un teologo al servizio di cinque papi », dans Gilberto Aranci, Firenze e i suoi cardinali, Firenze, Paganini Editore (coll. « Pubblicazioni dell’Archivio Arcivescovile di Firenze. Studi e testi » 9), 2005, p. 141-145.
  2. — avec Ruedi Imbach, « Présentation », dans R. Imbach, A. Oliva, La Commission Léonine. Philologie et histoire au service de la pensée, Actes de la journée d’accueil de la Commission Léonine en Sorbonne, Paris, 13 déc. 2003, dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 89 (2005), p. 5-7.
  3. — , « Conclusioni », dans Alessandro Cortesi, Adirano Oliva (éd.), Una vita di studio nel Convento di Pistoia. Padre Armando Felice Verde, Firenze, Nerbini (coll. « Le frontiere dell’anima » 12), 2007, 121-129.
  4. — , « In memoriam – Louis Jacques Bataillon, o. p. », dans Revue des Sciences philosophiques et théologiques, 93 (2009), p. 225-227.
  5. — , « In memoriam –  Louis Jacques Bataillon, OP », dans Bulletin de Philosophie médiévale, édité par la Société Internationale pour l’Étude de la Philosophie médiévale, 51 (2009), p. 394-396.
  6. — , « La Somme de théologie de Thomas d’Aquin », dans Le Point. Références. Comprendre le moyen âge. Les textes fondamentaux, nov.-déc. 2011, p. 56-57.
  7. — , « Début de la Somme théologique de saint Thomas d’Aquin. 1265 », dans  Ministère de la Culture et de la Communication, Direction générale des Archives de France, Commémorations nationales 2015, Paris, Éditions du patrimoine, 2015, p. 122-125.