Présentation

 

Des « scribes » à Paris au XXIe siècle

par Adriano Oliva, OP

 

La Commission léonine ou Collège des éditeurs des œuvres de saint Thomas d’Aquin réunit un groupe de chercheurs chargés de l’édition critique des œuvres complètes de Thomas d’Aquin (1226 c. – 1274).

Dans le cadre du débat philosophique de la fin du XIXe siècle, le projet de procurer aux savants une nouvelle collection complète des œuvres de ce penseur est né parmi les Frères prêcheurs ; mais ceux-ci n’avaient pas les moyens de l’entreprendre. Ce fut donc le pape Léon XIII qui, en 1879, décida de la publication et la finança. En son honneur, les Frères prêcheurs donnèrent à l’édition le nom de «léonine» (9 novembre 1879).

Depuis 1882, trente-neuf tomes de la collection ont paru et il en reste au moins autant à publier. Évidemment, d’un volume à l’autre, la qualité scientifique de l’édition diffère, mais chaque tome présente un intérêt capital pour l’histoire de la méthode de l’édition critique. La lecture des introductions permet de suivre l’évolution de la critique textuelle et de mesurer la contribution décisive apportée dans ce domaine par la Commission léonine.


Lire la suite…